Oui, je désigne la peur ennemi public numéro 1, car en tant de coach, je mesure régulièrement les dégâts qu’elle peut provoquer au niveau des relations humaines, des parcours professionnels et de la santé même, je peux constater le nombre de merveilleux projets pas entrepris ou le nombre talents restés enfouis, à cause de la peur.

As-tu déjà connu cette situation, où tu sais exactement ce que tu veux obtenir ou entreprendre, toutes les actions que tu envisages de mettre place, mais tu te sens comme bloqué, sans pouvoir entamer le moindre pas. 

Personnellement oui! à plusieurs étapes de ma vie, quand j’ai décidé de créer mon entreprise , j’ai ressenti beaucoup de peurs , quand je démarre des nouveaux projets, je ressens un petit peu de peur. Quand mon désir de devenir maman a été envahissant, j’ai ressenti des peurs de tout genre. mon truc avec la peur c’est que je l’autorise jamais à m’empêcher de me mettre en action!

Saches que ton cerveau est ultra créatif en ce qui concerne la peur, il a cette faculté à te tricoter des scénarios angoissants, qui souvent ne verront pas le jour mais qui auront ce bénéfice de te maintenir dans une pseudo “sécurité” déjà bien inconfortable!

Alors, si j’ai un premier truc à te partager c’est le suivant : ne combats surtout pas ta peur, n’essayes pas non plus de la supprimer ou de la dénier,  ce sera le meilleur moyen de la nourrir et la faire grandir! 

La démarche est totalement l’inverse: je vais t’inviter à EMBRASSER tes peurs, à aller à leur rencontre, à les apprivoiser à les aimer, car la peur est aussi une source d’énergie, qu’on met moins en avant. l’exercice est le suivant: “tu vas apprivoiser ta peur et l’aimer car son intention est bienveillante envers toi”

1.Apprivoiser

Définition de apprivoiser: rendre moins dangereux, moins sauvage, plus doux, plus traitable.

Tant quand tu ne connais pas ta peur, elle s’exprimera de manière brute,  anarchique et viendra taper régulièrement à ta porte, voir t’envahir pleinement. Il s’agit ici de nommer ta peur, de lui donner un visage.

Imagine que tu sois dans ta chambre à coucher, et qu’il y a un fantôme qui se pointe, ici ce que je te demande c’est, au lieu de te cacher sous ta couette est d’arrêter de respirer, c’est de te lever est d’aller parler au fantôme soit, il a un message à te donner, soit rien que le fait que tu lui ai fait face il disparaîtra.

Donc, en ce qui concerne ce projet qui te tient à coeur ou cette relation qui coince: tu peux prendre une feuille blanche, respirer un bon coup et faire la liste de toutes les peurs qui sont présentes et qui te polluent.

En face de chaque peur, mets un % de probabilité que cela se produise, tu pourrais être surpris! Certaines peurs peuvent être purement du domaine du fantasme d’autres demanderont une action concrète de ta part pour diminuer le risque et oser passer à l’action.

Exemples de peurs récurrentes; peur d’échouer, peur de réussir, peur d’être rejeté, peur d’être trahi, peur d’être humilié, peur de perdre le contrôle, peur de s’exposer, peur d’être heureux, peur de perdre, peur de s’attacher

2.Se désidentifier

“Je suis angoissée” ou “je ressens de l’angoisse”

Prononce les deux phrases! quelle est la différence?

La première tu deviens ton émotion, la deuxième tu extériorises ton émotion. Ton mantra sera:je ne suis pas mon émotion

le principe d’une émotion c’est qu’elle a un début et une fin, sauf si tu la fuis ou tu la combats.

Reste concentré sur ton projet, ton désir, ce qui te procure de l’énergie et la peur se mettra en sourdine d’elle même.

je te parle d’une simple action à entreprendre, un jour après l’autre pour avancer, car tu ne transformera pas tout du jour au lendemain.

3.Développer le sentiment de sécurité intérieur

Le propre de l’être humain est d’externaliser son pouvoir ou sa paix, je serai bien quand, je serai millionnaire ou milliardaire, quand j’aurai une famille, quand j’aurai fini ce projet, quand je partirai en vacances, quand j’aurai un amoureux ou une amoureuse.

Accorde toi le droit de te sentir, en paix, en sécurité et en harmonie, ici et maintenant, et en toute situation! 

Pour cela, Je te suggère 3 trucs simples et gratuits, qui ont été (si tu as un corps et que tu respires, tu peux pratiquer cela)

  • La méditation que je pratique depuis 4 ans en moyenne 5 minutes par jour, cela m’a appris à cesser de chercher à l’extérieur de moi les réponses nécessaires à mon évolution. N’attends pas d’acheter un zafu ou de payer cher un stage de spiritualité, méditer c’est se poser et observer ses pensées (ne pas les suivre), et tu peux le faire n’importe où! je te suggère l’application « Petit bambou » pour te lancer.
  • http://www.petitbambou.com
  • La cohérence cardiaque: dans les situations très défiantes, juste se relier à sa respiration pour disposer pleinement de ses ressources. Il s’agit en quelque sort de ré-apprendre à respirer pour disposer pleinement de ses ressources.
  • https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=la-coherence-cardiaque
  • l‘Action: ne jamais se couper de l’action, rester en en lien avec ses projets et ses désirs. Une collègue coach suggère de faire un truc qui nous fait peur par jour, je trouve sa démarche puissante, car c’est le meilleur moyen de rester en mouvement et en lien avec la vie, et ne pas se couper d’elle.

Alors pour tout ce que je viens de te partager, retiens cela, ce qui fait la différence au delà, de savoir tous ces concepts, c’est de les pratiquer, pratiquer, pratiquer (il n y a aucune autre recette magique)

En cette fin d’article, je tiens à te signaler que la meilleur astuce pour faire de la peur ton meilleur ami est celle que tu as ou auras crée toi même

Alors partage-moi tout ce que tu mets en place pour faire de la peur ton meilleur ami!